Chutes : inquiétudes et conseils

Les chutes représentent un problème important chez les personnes âgées. On estime qu’un tiers des personnes de 65 ans ou plus sont tombées dans les derniers 12 mois. Et parmi celles qui ont chuté, environ la moitié retombe dans la même année.

 

Les chutes peuvent avoir de fâcheuses conséquences : aussi mineures que des abrasions, mais aussi sévères qu’une fracture, une réduction de la mobilité, une hospitalisation et même un décès. Les chutes sont d’ailleurs la première cause de décès accidentel chez les personnes âgées.

 

La maladie d'Alzheimer est un facteur de risque important de chutes. De plus, il peut être difficile pour votre proche de savoir comment réagir après être tombé. Certains produits et services peuvent vous donner un filet de sécurité dans la prévention des chutes lorsqu'une personne est atteinte d'Alzheimer ou autres troubles cognitifs. 

 

Heureusement, un bon nombre de chutes peuvent être évitées en réduisant les autres facteurs de risque.

 

Il existe plusieurs activités pouvant réduire les chutes et leurs conséquences. Ces activités ont été démontrées comme efficaces par des recherches scientifiques.

 

Line-separating-long-articles.png

 

Qu’est-ce qui peut être fait pour réduire le risque de chute? 

Des études ont démontré que les activités suivantes peuvent significativement réduire le risque de chute:

 

Qu’est-ce qui peut être fait pour réduire les conséquences des chutes?

Un séjour prolongé au sol – de plusieurs minutes à plusieurs heures – augmente significativement les risques de complication et le besoin de réadaptation. Apprendre à se relever de façon sécuritaire à la suite d’une chute est donc essentiel. Un système d’alerte de chute peut également s’avérer judicieux pour réduire le temps passé au sol.

 

De plus, une bonne santé des os peut diminuer le risque de fracture. Chez certaines personnes âgées, des suppléments de vitamine D et de calcium ainsi que des traitements pharmacologiques contre l’ostéoporose, au besoin, peuvent être indiqués.

 

Quand faut-il s'inquiéter à la suite d'une chute?

S’il peut arriver à tout le monde de chuter, il faut s’inquiéter davantage quand:

  • Une personne est tombée plus de deux fois en un an, surtout si les chutes ont lieu à l’intérieur de la maison.
  • Il y a perte de conscience ou une difficulté à se remémorer les événements entourant la chute.
  • Une personne reste au sol de façon prolongée (plusieurs heures).

Dans chacune de ces situations, il est recommandé d’en parler avec un professionnel de la santé comme un physiothérapeute ou un médecin.

Les Conseils Eugeria

Trouvez d'autres articles pour vous aider à mieux comprendre et prendre action.

Eugeria est la référence en ligne pour les proches et les personnes affectées par l'Alzheimer et les troubles cognitifs.

Nous identifions, évaluons et centralisons des solutions pour vous aider à prendre soin de votre proche.

Voyez comment Eugeria vous aide

Trouvez des ressources sur Eugeria

Voir plus de ressources

En lire plus sur le sujet

Voir plus d'articles