La démence et le délirium, quelles sont les différences?

Le délirium et la démence sont des maladies qui peuvent créer un état de “confusion”. Tous les deux se manifestent par une diminution de la capacité à comprendre et interagir avec l’environnement qui nous entoure. Même s’ils peuvent être très perturbants, autant pour la personne atteinte que pour ses proches, le délirium et la démence ne sont pas synonymes.

 

difference-delirium-dementia-delire-demence-differences.jpg

 

Il faut les distinguer, car leurs causes, leurs conséquences et leurs traitements diffèrent. À cet effet, cet article vous décrit et vous explique quatre différences clés entre le délirium et la démence pour aider à mieux les comprendre.

 

Différence 1 : Leur durée et leur réversibilité

Les différences entre la durée et la réversibilité de ces deux maladies sont très importantes. À l’heure actuelle, on considère que l’immense majorité des démences sont des maladies chroniques, c’est-à-dire des maladies pour lesquelles il n’y a pas de traitement qui les renverse. La démence la plus fréquente, la maladie d’Alzheimer, en est un bon exemple.

 

À l’opposé, le délirium n’est pas une maladie chronique. En effet, lorsqu’une personne est atteinte d’un délirium, on s’attend à ce que la confusion diminue et se résolve complètement dans les jours ou les semaines qui suivent le diagnostic. Même s’il y a des exceptions, une personne retrouvera l’état mental qui précédait l’apparition du délirium. Contrairement à la démence, le délirium est réversible et donc de plus courte durée.

 

Différence 2 : Leur survenue et leurs manifestations

Malgré la confusion commune, la démence et le délirium se manifestent différemment. La démence est une maladie qui s’installe progressivement sur quelques années. Le délirium, lui, apparaît subitement en quelques heures ou quelques jours. Dans la démence, il est difficile de trouver un moment précis où la confusion est apparue, alors qu’on y arrive souvent pour le délirium.

 

Il est aussi important de noter que durant un délirium, la confusion aura tendance à varier beaucoup plus que pour une démence. Dans un délirium, une personne peut être mieux puis s’empirer dans la même journée ou sur quelques heures. Ces meilleures et moins bonnes périodes, appelées fluctuations cognitives, sont présentes dans la démence, mais généralement sur de plus longues périodes de temps.

 

Différence 3 : Leurs causes et leurs précipitants

Comme la démence se développe progressivement alors que le délirium surgit abruptement, il est logique que leurs causes soient différentes. Celles de la démence ne sont pas encore complètement élucidées. Mais pour le délirium, la recherche médicale a démontré plusieurs facteurs de risque comme les troubles de la vision et de l’audition, la présence de nombreuses maladies chroniques, la déshydratation et... la démence. En effet, avoir une démence augmente le risque de développer un délirium surajouté.

 

Qu’une démence soit présente ou non, le délirium apparaît uniquement lorsqu’il y a un ou plusieurs facteurs précipitants. Ceux-ci incluent tous événements qui peuvent causer un stress important: infection, chute, chirurgie, hospitalisation, changement ou prise erronée de médicaments par exemple. Alors que ces précipitants peuvent causer un délirium, ils ne peuvent entraîner une démence, puisque le mécanisme du développement de la démence s’échelonne sur plusieurs années.

 

Différence 4 : Leurs traitements

Le traitement de la démence et du délirium diffèrent aussi. L’objectif du traitement de la démence est de diminuer le déclin progressif du cerveau et les atteintes sur le fonctionnement. Même s’il existe des médicaments pour la démence, il n’y en a pas actuellement qui renverse la maladie.

 

Pour le délirium, il est possible de renverser complètement la confusion. Certains médicaments sont parfois employés temporairement pour diminuer la confusion. Toutefois, la clé et l’objectif du traitement sont de trouver les facteurs précipitants ayant causé le délirium et de les corriger. Une fois la source du stress éliminée, le cerveau reprendra lui-même ses droits et la confusion s’atténuera par la suite.

 

À retenir

Le délirium et la démence sont deux maladies avec des répercussions importantes sur le fonctionnement du cerveau. Ils se distinguent par leur durée, leurs manifestations, leurs causes et leurs traitements. En pratique, cela veut dire que si un de vos proches souffrent d’un ou de l’autre, les conséquences à court et à long terme seront très différentes. Si l’on vous dit qu’un de vos proches souffre d’une confusion, il est essentiel de clarifier s’il s’agit de “démence” ou de “délirium”. C’est essentiel pour savoir à quoi vous attendre.

 

Pour en apprendre plus

Les Conseils Eugeria

Trouvez d'autres articles pour vous aider à mieux comprendre et prendre action.

Eugeria est la référence en ligne pour les proches et les personnes affectées par l'Alzheimer et les troubles cognitifs.

Nous identifions, évaluons et centralisons des solutions pour vous aider à prendre soin de votre proche.

Voyez comment Eugeria vous aide

Trouvez des ressources sur Eugeria

Voir plus de ressources

En lire plus sur le sujet

Voir plus d'articles