La psychose chez les aînés, qu'en est-il?

Depuis quelques temps, mon proche se plaint que son voisin lui empoisonne la vie. Il l’accuse même d’entrer chez lui et de lui voler ses choses, remarquant que des objets qu’il a placés ont disparu! Que se passe-t-il?

 

psychosis-psychose-aine-older-adults-vieillir-eugeria.jpg

 

Qu’est-ce que la psychose?

La psychose est un état qui se définit par une perte de contact avec la réalité. Elle peut prendre plusieurs formes, comme la présence de délires (par exemple de la paranoïa) ou d’hallucinations (voir, entendre, sentir des choses qui ne sont pas réellement présentes).

 

Causes

Les symptômes psychotiques se retrouvent dans plusieurs types de maladies qui peuvent affecter les personnes âgées.

 

D'abord, certaines maladies psychiatriques comme la schizophrénie se caractérisent principalement par la présence de psychose. Bien qu’il existe des formes d’apparition tardive de schizophrénie, celle-ci débute plus fréquemment chez les jeunes adultes. La survenue de symptômes psychotiques chez une personne âgée nécessite une évaluation médicale pour éliminer certaines maladies spécifiques.

 

Par ailleurs, les troubles cognitifs (i.e. les démences) sont souvent accompagnés de symptômes psychotiques. Ainsi, si votre proche présente depuis un certain temps des troubles de mémoire et des difficultés à faire ses activités habituelles, il est possible que ses symptômes de psychose (par exemple, son impression d’être persécuté par le voisin), s’expliquent par un trouble cognitif (la maladie d’Alzheimer est un exemple de type de trouble cognitif). Il n’est pas rare que les personnes atteintes de démence présentent également des hallucinations.

 

Si votre proche présente plutôt des symptômes psychotiques de façon très abrupte, et que cela s’accompagne d’autres symptômes comme de la confusion, des propos étranges, une désorientation temporelle nouvelle ou une grande somnolence soudaine, il faut alors penser à la présence d’un délirium. Cet état aigu nécessite une évaluation médicale rapide, puisqu’il signe la présence d’une autre condition médicale affectant la personne. Lisez davantage sur le délirium ici.

 

Traitement

Le traitement des symptômes psychotiques dépendra de la cause et une visite chez le médecin est de mise. En délirium, le traitement principal sera le traitement de la condition sous-jacente : par exemple, une révision de la médication, le traitement de l’infection, etc. Dans d’autres cas, votre médecin pourra suggérer la prise de médicaments appelés antipsychotiques pour aider votre proche s'il semble souffrir de ses symptômes psychotiques ou que son fonctionnement est sévèrement atteint. Une discussion des risques et des bénéfices de la médication avec votre médecin vous aidera à y voir clair et à assister votre proche à prendre la meilleure décision.

 

Autres articles

Produits et services

(0)

S'abonner à notre infolettre

Le questionnaire Eugeria

Nous pouvons vous aider à identifier vos besoins et ceux de votre proche.

Commencer maintenant