Quelle est la différence entre Alzheimer et démence?

Cet article fait partie de notre série sur la démence et les troubles cognitifs. 

Vous trouverez nos autres articles sur ce sujet sur Eugeria.ca :

  1. Quelles sont les formes de démence et pourquoi les distinguer?
  2. Comment diagnostique-t-on une démence?
  3. L'entraînement cognitif, est-ce que ça fonctionne?


 

Bien que les mots “Alzheimer” et “démence” soient souvent utilisés de façon interchangeable, ils ne sont pas synonymes. En voici les différences-clés. 

 

L’Alzheimer et la démence font tous deux référence à une diminution des fonctions du cerveau. Tous les deux surviennent aussi habituellement avec le vieillissement. De plus, dans la majorité des cas, autant l’Alzheimer que la démence se manifestent par une perte significative de la mémoire.

 

Toutefois, il est important de savoir que l’Alzheimer ne veut pas dire démence, et vice versa. La différence? La maladie d’Alzheimer est une des différentes formes de démence.

 

L’Alzheimer est une sorte de démence, mais qu’est-ce que la démence exactement?

La démence représente l’ensemble des maladies qui diminuent les fonctions du cerveau (aussi appelées fonctions cognitives). Comme le vieillissement normal s’accompagne déjà de changements cognitifs, c’est le degré et les fonctions atteintes qui permettent de distinguer le vieillissement normal de la démence.

 

En effet, même si notre cerveau vieillit en même temps que notre corps, en temps normal, ce vieillissement ne devrait jamais nous empêcher de réaliser les activités et les tâches requises au quotidien (comme s’occuper de nos finances, cuisiner ou conduire). C’est uniquement lorsque la diminution des fonctions cognitives (notamment la mémoire) se traduit par des difficultés importantes du fonctionnement quotidien qu’on parle de démence. Par définition, une personne atteinte de démence doit donc avoir des difficultés à réaliser ses tâches quotidiennes.

 

La démence est de plus en plus fréquente avec l’âge et jusqu’à une personne sur trois peut en être atteinte après 85 ans. Plus récemment, la démence a également pris le nom de “trouble neurocognitif majeur”. De toutes les formes de démence, c’est la maladie d’Alzheimer qui est la plus fréquente.

 

Les causes principales de démence

On distingue les formes de démence par leurs mécanismes d’atteinte au cerveau et par leurs conséquences sur son fonctionnement.

 

Les principales formes de démence sont :

  • La maladie d’Alzheimer
  • La démence vasculaire (par atteinte des vaisseaux sanguins du cerveau)
  • La démence mixte (par atteinte des vaisseaux sanguins ET par l’Alzheimer)
  • La démence à corps de Lewy
  • La démence associée à la maladie de Parkinson
  • La démence frontotemporale (dont il existe des variantes comportementale et langagières)

 

Toutes ces formes de démence sont parfois aussi classifiées en deux familles : les causes neurodégénératives et non neurodégénératives. Les causes neurodégénératives sont celles où le mécanisme de la démence découle directement de la dégénérescence, puis de la mort des cellules principales du cerveau : les neurones. Dans la liste précédente, toutes les formes de démence sont neurodégénératives, à l’exception de la démence vasculaire.

 

La figure ci-dessous illustre les principales formes de démence et indique lesquelles sont neurodégénératives.

 

Forms-Dementia-Distinction-Formes-Demence-Distinguer-fr.png

Il existe plusieurs formes de démence, en voici les principales et leur catégorisation

 

Pour en apprendre plus

Les Conseils Eugeria

Eugeria est une référence en ligne pour les proches affectés par l'Alzheimer.

Nous centralisons des produits, des services et de l'information pour vous aider à prendre soin de votre proche.

Voyez comment Eugeria vous aide

Trouvez des ressources sur Eugeria

Voir plus de ressources

En lire plus sur le sujet

Voir plus d'articles